Boucan /
bob's not dead
20/03 à 20h30
aix-noulette
la malterie

BOUCAN

On est prévenus dès le titre de leur album : Déborder. Ça va déborder. Déborder des vases clos et étanches où, séparément, macéraient le rock, la poésie, le jazz, le punk, la vie, et le reste. Car Boucan brasse tout cela dans un bordel inspiré, jouissif et iconoclaste. Un boucan, au départ, désignait un lieu de débauche. Et ce Boucan-ci est un putain de trio. Un ménage à trois accouplant, sous le maquereautage génial de John Parish, un lutin punk facétieux malmenant une contrebasse plus grande que lui, Mathias Imbert – un colosse aux doigts de fée prolongés d’une guitare ou d’un banjo, patibulaire mais presque, Brunoï Zarn – et un spectre solaire bien embouché d’une trompette, Piero Pépin. À la voix, c’est tantôt l’un, l’autre, ou le troisième larron en foire, voire les trois à la fois en un tohu-bohu d’hurluberlus emboucanés.

BOB'S NOT DEAD

Ne vous fiez pas à ses airs de gendre idéal… car sous sa crête et ses tatouages, à peine cachés par un perfecto à bretelles, se cache en fait un véritable chanteur de variétés… bah quoi ? C’est moche la variété ? Bah non… variété de styles, variété de rages, variété d’amour…. Il en fait pour tous les goûts et surtout les siens et il fait souvent preuve d’un regard acéré, critique et lucide, agrémenté d’un humour vache qui a du mal à dissimuler un cœur gros comme ça. Tant mieux si ça te plaît et si ça ne te plaît pas… ça lui fera plaisir ! Alors viens te dégourdir les tympans.

INFOS PRATIQUES